Post picture

13/02/2015

Economie du partage : un bouleversement pour les grandes entreprises

L'économie du partage ou économie modeste va bien au delà du secteur des transports.

Elle trouve des applications jusqu'à la high-tech. Au risque de remettre en cause le modèle économique des grandes entreprises. Par Navi Radjou conseiller pour l'innovation et le leadership au sein de la Silicon Valley et Jaideep Prabhu professeur à Cambridge Judge Business School, Université de Cambridge et directeur du Center for India & Global Business.

Post picture

12/01/2015

Intervention de Navi Radjou à TED Global 2014

« Trouver des solutions créatives aux problèmes face à des situations extrêmes »

A l’occasion de son intervention au Ted Global de Rio de Janeiro en octobre dernier, Navi Radjou révèle comment les entreprises occidentales, inspirées des pays émergents, sont sur le point de changer radicalement leur façon de faire du business par le biais de l’innovation frugale.

Post picture

07/01/2015

Les pionniers européens de l'innovation frugale

L’innovation frugale consiste à créer davantage de valeur pour le client à un prix plus bas, tout en réduisant le recours aux ressources naturelles.

Les pays occidentaux, et en particulier l’Europe qui traverse une crise économique majeure, sont de plus en plus enclins à offrir des solutions abordables et durables, en d’autres termes des solutions frugales. 

Post picture

06/01/2015

Unilever interviewe Jaideep Prabhu

Jaideep Prabhu nous éclaire sur l’innovation Jugaad

L’innovation n’est pas le privilège des pays occidentaux et des gros budgets. Les pays émergents tels que l’Inde où est né Jaideep Prabhu, démontrent qu’il est possible d’innover de manière flexible, agile et inclusive, avec peu de ressources : c’est ce que l’on appelle l’innovation Jugaad, et elle est sur le point de devenir le modèle de référence. 

Post picture

08/12/2014

La technologie pour faire mieux avec moins

"La technologie pouvait "sauver le monde"."

Quand j'étudiais l‘informatique à Paris au début des années 1990, nos professeurs disaient que la technologie pouvait « sauver le monde ». On imaginait que les nouvelles technologies seraient facteur de progrès social et amélioreraient le bien-être des individus et leur niveau de vie.


Catégories